Actus et Communiqués de Presse

10/02/2016

Partager :
Partager sur LinkedIn

Trouver le bon engagement pour être performant : les conseils de David Chastan, directeur des équipes de France masculines de ski alpin, à Votre Coach.fr

Votre coach - David Chastan
Dans une interview exclusive pour Votre Coach by Groupe BPCE, David Chastan aborde la notion d’engagement. L’engagement est efficace s’il est juste. Il faut donc vouloir être performant mais sans être excessif. Sinon, il y a échec : décryptage.

David Chastan, directeur des équipes de France masculines de ski alpin, reconnaît de ses hommes un engagement naturel. Faire partie de l’équipe de France de ski c’est être sur les skis entre 160 et 180 jours par an, se lever tôt pour rejoindre les glaciers, affronter des météos hostiles ou encore faire des concessions dans sa vie privée. L’engagement est bien un facteur indispensable de réussite.

Mais s’il considère que ses skieurs sont "naturellement engagés", tous n’ont toutefois pas la même aptitude à se livrer sur les pentes. Il faut donc habituer certains tempéraments moins casse-cou à aller vite, et, au contraire, en calmer d’autres. "En fait, le coach doit fabriquer sa boîte à outils, car chaque athlète a sa clé."
L’engagement est un curseur que l’on monte ou que l’on descend, en fonction  des faits de course, selon la situation du skieur à cette période de la saison.  Placer le curseur à 97-98 %, voire à 100 % s’il est en pleine confiance, c’est l’idéal. Mais quand la limite est dépassée, les mauvaises trajectoires, ainsi que les fautes s’enchainent et c’est fini.

David Chastan est conscient de ses exigences : "On leur en demande beaucoup… Mais comme ils voient que l’on s’engage beaucoup aussi, cela se passe bien." Le bien-être est juste essentiel dans ce groupe de vingt-deux personnes réunies une bonne partie de l’année. Les membres de son équipe ne sont donc pas choisis au hasard et tout est fait pour maintenir une très bonne ambiance. À ce sujet, David Chastan est animé d’une forte conviction, d’ailleurs transposable au monde de l’entreprise : "la qualité du collectif fera augmenter la valeur individuelle".

Retrouvez l’interview intégrale de David Chastan