Actus et Communiqués de Presse

24/06/2014

A l’occasion des résultats du bac, Banque Populaire organise des soirées sans alcool pour les lauréats et offre gratuitement un soutien aux candidats au rattrapage

Banque Populaire, en partenariat avec La Mutuelle Des Etudiants (LMDE) et NRJ, crée l’événement dans huit villes, avec "Génération Bac 2014 - La nuit des bacheliers". Ces soirées gratuites ont la particularité d’être sans alcool, pour que les lauréats fêtent l’obtention de leur diplôme en toute sécurité.

Et, pour la première fois, les candidats au rattrapage ne sont pas oubliés ! Banque Populaire, en partenariat avec Acadomia, leur offre "Bac Up" un accompagnement gratuit pour le rattrapage. Dans le cadre de ce dispositif, inédit et unique, les enseignants Acadomia leur proposent notamment des conseils sur la préparation des oraux et un soutien dans les révisions, afin de mettre toutes les chances de leur côté.

Alors que les épreuves du baccalauréat viennent de s’achever, Banque Populaire pense à tous les candidats, qu’ils soient diplômés ou au rattrapage.

Banque Populaire, en partenariat avec la LMDE et NRJ, organise le 4 juillet, dans huit villes [1], "Génération Bac 2014 - La nuit des bacheliers[2]". Original, le concept de ces soirées gratuites est de proposer aux diplômés de célébrer les résultats du bac sans alcool, en open bar, et de profiter ainsi pleinement des mix des DJ invités et de nombreuses animations, sans les risques liés à l’abus d’alcool, alors que l’alcoolisation des jeunes est devenue un sujet de société.

Cet événement s’inscrit dans les valeurs de prévention de Banque Populaire et de la LMDE, ainsi que dans la continuité de leur engagement auprès des jeunes et plus particulièrement des étudiants.

Avec "Bac Up", Banque Populaire soutient les candidats au rattrapage

Pour la première fois une banque soutient également les candidats au rattrapage.

Banque Populaire a conçu, avec Buzzman et en partenariat avec Acadomia, "Bac Up" un dispositif inédit et gratuit pour permettre aux candidats au rattrapage de bien préparer leurs oraux et de franchir, avec succès, ce dernier obstacle.

Les pré-inscriptions sont ouvertes dès aujourd’hui sur la plateforme dédiée http://www.nelacherien.com/.

Le dispositif "Bac Up" :

  • Hotline pour le choix des matières au rattrapage : dès le jour des résultats, le 4 juillet, les candidats [3] admis au rattrapage pourront ainsi obtenir par téléphone, via une hotline dédiée, les conseils personnalisés d’un professeur Acadomia pour les aider et les rassurer dans le choix, hautement stratégique, des matières à présenter au rattrapage.
  • Conférences et vidéos de préparation des oraux : souvent mal préparés à l’exercice d’une épreuve orale, les lycéens pourront également s’inscrire à des conférences [4] sur "réussir ses oraux de rattrapage" et bénéficier des conseils des enseignants. Quatre sessions de conférences seront organisées le 5 juillet, dans 47 salles réparties dans 23 centres Acadomia. Les thèmes abordés lors de ces conférences seront également traités dans des vidéos pédagogiques disponibles en ligne sur le site http://www.nelacherien.com/
  • Révisions avec le soutien de professeurs : pour accompagner les étudiants dans leurs révisions, des cours en replay [5] , composés de fiches de cours, d’exercices et de vidéos, seront également mis à disposition sur le site Internet. Ils auront par, ailleurs, la possibilité de joindre gratuitement un enseignant Acadomia par téléphone [6] pour obtenir une aide et des réponses à leurs questions, dans 13 matières telles que les mathématiques, l’économie, l’histoire-géographie ou les langues vivantes (anglais, espagnol, allemand).

Michel Roux, directeur du développement Banques Populaires : "Nous sommes très fiers de ce dispositif dédié aux jeunes car il illustre la conception que nous avons de notre métier, comprendre les difficultés et apporter des expertises pour réussir. C’est vrai à l’occasion du baccalauréat comme dans la vie des entreprises".

Retrouvez la campagne de communication :

Bac Up : la boxe

Bac Up : la gym

 

[1] Paris, Reims, Strasbourg, Grenoble, Dijon, Montpellier, Tours, Clermont-Ferrand

[2] Réservation obligatoire sur www.generationbac.fr

[3] Pour les 1 000 premiers inscrits

[4] Ce module permet d’accueillir 1 504 élèves

[5] 5 000 élèves pourront accéder aux cours en replay

[6] Limité à 1 008 inscrits